Livre d'or des bénévoles

Pourquoi j'y suis ?

S'investir dans la vie du gîte sextant, c'est un plaisir. Coucher de soleil, lever de lune, lapin gambadant dans le petit jour, je prends tout...
Membre actif au Centre de Nautique du Cap Coz, j'ai été sollicitée en 2002 pour me joindre au groupe Sextant qui assurait la vie du gîte de St Nicolas. L'idée ne me déplaisait pas. En effet depuis les années 80, nous avions eu la chance de venir, avec nos trois enfants à St Nicolas, soit dans les chambres à l'étage de la « maison de la commune », soit dans une des « piaules » de la cour attribuée à mon mari marin pêcheur.
Ces douze étés passés en partie aux îles, m'ont permis de découvrir une vie simple dans un espace limité et à la fois au large horizon. Ce fut un grand bonheur d'associer la vie de famille à celle de la quasi communauté, ou chacun apporte au groupe et ou tout est possible grâce aux autres. La vie « aux îles » offre aux enfants une grande liberté, elle leur donne beaucoup d'autonomie et le sens des responsabilités. Baignades glacées, tours d'île, et échappées en kayak, ou autre embarcation ; très bon programme pour des vacances...
Auparavant il était facile de séjourner à St Nicolas ; depuis l'application effective de l'interdiction de camper, c'est plus difficile. Les chambres de la maison communale sont devenues inaccessibles. Le gîte sextant est devenu le seul lieu accessible à tous. La particularité des lieux, implique la nécessité de conserver à ce gîte une structure associative, c'est cela qui motive mon action.
L'engagement dans la vie du gîte permet de partager cette vie et d'en faire bénéficier le maximum de personnes. Le travail imposé par la vie du groupe de gestion du gîte, et en particulier les chantiers de travaux indispensables à l'entretien des lieux, apportent encore une autre dimension à notre association.
Mais il est temps d'aller nettoyer le filet, ensuite j'irai voir si les palourdes percent...
A bientôt CAT